Jardins

JARDINS HISTORIQUES DE BERGARA

 

Les jardins de Bergara ont toujours marqué l'histoire de la ville. Et ils sont tout aussi importants aujourd’hui dans la planification urbaine. Bergara est entourée d'une véritable ceinture de verdure. Mais à l’intérieur de la ville, les grands espaces verts sont une caractéristique particulière qui la distingue. Certains jardins sont bien conservés, d'autres ont été profondément transformés par le développement urbain des dernières décennies. Mais, en tant que patrimoine original et précieux, Bergara s'efforce de préserver, de récupérer et de profiter de ses jardins historiques.

 

Les deux jardins les plus remarquables:

1. Le jardin du palais Errekalde : Il s’agit d’un projet du XIXe siècle. Outre pour ses espèces végétales, il se distingue par son système d’irrigation et sa distribution spatiale associée à différentes fonctions spécifiques, qui lui donnent une grande magnificence. On peut visiter son jardin à l'anglaise enrichi avec des arbres spectaculaires, son espace boisé ... même s´il est en attente d'être restauré.

2. Le jardin du palais Irizar : Modeste en apparence, son importance est cependant considérable, car il s’agit du premier potager urbain transformé en jardin ornemental d’un palais au XVIIe siècle dans notre ville. Construit au style renaissance, selon la mode rétro de l’époque. Ce jardin est inscrit, en tant que Monument, dans l'Inventaire général du patrimoine culturel du Pays Basque.

 

D’autres jardins à visiter:

3. Le jardin du palais Untzeta : De même que celui d’Errekalde, il date également du XIXe siècle. Il est aujourd’hui coupé en deux par une rue et on n'apprécie plus les deux hectares qu’il occupait autrefois. On y trouve encore d´arbres magnifiques plantés à la fin du XIXe siècle, comme par exemple le spectaculaire Cèdre de l´Himalaya (Cedrus deodara) .

4. Usondo : Il s’agit d’un parc, plutôt que d’un jardin, très fréquenté. Créé au début du XXe siècle le jardin du palais Laureaga est devenu public dans les années 1980. Bien qu´il a perdu quelques caractéristiques originales, y compris l'étang, on y trouve des arbres plantés il y a 100 ans: le Sapin blanc (Abies alba), le Févier d´Amérique (Gleditsia triacanthos), etc.

5. Le jardin du palais Errotalde : Zone d'expansion du palais qui le préside. Mieux connu pour sa Chapelle Santa Ana (Sainte-Anne) ou la prédication de Saint François de Borja. Errotalde est cependant un jardin qui renferme bien des surprises, comme l´If commun (Taxus baccata) ou le petit pont sur le ruisseau Aranerreka, à l'arrière du palais.

6. Le petit jardin du Séminaire, du début du XXe siècle, se cache derrière la Place Munibe. Le panneau informatif affiche une représentation ancienne, qui montre la distribution fonctionnelle des espaces verts de l´ancien Séminaire (jardin botanique, potager...).

7. Nous ne pouvons pas oublier les petits jardins de la rue Komenio, qui ornent la façade sud des tours Olaso et Ondartza. On y aperçoit le Magnolia à grandes fleurs (Magnolia grandiflora) d'Olaso, protégé par la loi du pays comme «Arbre Singulier".