La collection

Les recteurs du Séminaire Royal recoururent, principalement entre 1776 et 1892, aux principaux industriels européens de production et de commercialisation d'instruments scientifiques pour équiper les installations de Bergara. C’est en effet de Londres, de Berlin, mais surtout de Paris que provenaient les principales pièces de haute qualité et les équipements scientifiques les plus performants qui équipaient les laboratoires de chimie, physique et sciences naturelles, la collection de modèles d'anatomie humaine et l’équipement de l’observatoire météorologique. Un matériel précieux, composé d’instruments et d’outils indispensables pour cultiver la science et la divulguer au Séminaire Royal de Bergara.